• Le vieux rhum XV ans est aujourd’hui Le Rhum d’exception de la gamme Prestige de Dzama (45 degrés). Un rhum millésimé de Madagascar provenant de tous les fûts de l’année 1996.Au nez, on est assuré de découvrir un rhum exceptionnel.  Modifier le texte alternatif
  • Le vieux rhum XV ans est aujourd’hui Le Rhum d’exception de la gamme Prestige de Dzama (45 degrés). Un rhum millésimé de Madagascar provenant de tous les fûts de l’année 1996.Au nez, on est assuré de découvrir un rhum exceptionnel.
  • Le vieux rhum XV ans est aujourd’hui Le Rhum d’exception de la gamme Prestige de Dzama (45 degrés). Un rhum millésimé de Madagascar provenant de tous les fûts de l’année 1996.Au nez, on est assuré de découvrir un rhum exceptionnel.
  • Le vieux rhum XV ans est aujourd’hui Le Rhum d’exception de la gamme Prestige de Dzama (45 degrés). Un rhum millésimé de Madagascar provenant de tous les fûts de l’année 1996.Au nez, on est assuré de découvrir un rhum exceptionnel.  Modifier le texte alternatif

Vieux rhum Dzama XV ans (Millésime 1996) de Madagascar


    DistriMada Premium

    • €254,00

    Le vieux rhum XV ans est aujourd’hui Le Rhum d’exception de la gamme Prestige de Dzama (45 degrés). Un rhum millésimé de Madagascar provenant de tous les fûts de l’année 1996.

    1996 est l’année du décès de Lucien Fohine, et Franck a voulu lui rendre hommage en présentant ce rhum dans un habillage lui aussi exceptionnel : une magnifique carafe dans un coffret en bois de grande beauté. Il se trouve que le rhum proposé est, lui aussi, d’exception. En effet, lorsque Franck Fohine a ouvert les fûts de 1996 (il s’agissait de la première fois qu’il travaillait un rhum élaboré par son père), il a découvert que l’évaporation avait fait disparaitre plus de la moitié des volumes.

    Deux conséquences immédiates, l’une très favorable, qui permet à ce rhum de bénéficier d’une concentration aromatique extraordinaire, l’autre négative, qui limite la disponibilité de ce rhum à 4.000 bouteilles pour le monde entier, ce qui en fait un rhum d’une extrême rareté.

    Au nez, on est assuré de découvrir un rhum exceptionnel. En premier lieu, on prend conscience de l’influence des fûts sur le vieillissement de ce rhum : il est en effet difficile de distinguer si on a affaire à un rhum ou à un whisky. Des notes de fumé, presque de tourbe, mais sans amertume, sans agressivité, emplissent nos narines. En bouche, cette impression va se poursuivre, mais très vite la douceur des arômes de rhum va venir tapisser notre palais, et l’interminable longueur en bouche va permettre de profiter de notes de café, chocolat, de pruneau, mais encore d’épices, de tabac, d’abricot...

    Plus vous prendrez le temps de déguster ce nectar, plus les arômes se développeront, sans fin pourrait-on dire. Dans le verre vide, ils continueront encore à̀ ravir nos sens.

    L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

    Conformément à l’article L. 3342-1 du Code de la santé publique, pour les commandes incluant une ou plusieurs boisson(s) alcoolique(s), le client s’engage en passant commande à avoir dix-huit (18) ans révolus à la date de la commande.

    Passer la commande